Coup de pouce aux caféiculteurs

Actualités

Le gouvernement burundais vient d’augmenter le prix du café. L’objectif est de redynamiser la filière mais également de valoriser les efforts fournis par les caféiculteurs.

Le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema, l’a annoncé ce lundi lors d’une conférence de presse. Pour la cerise A, le prix d’un kilo passe de 550 Fbu à 700. Celui de cerise B, de 275 Fbu à 350 Fbu.

La mesure arrive dans un contexte où les caféiculteurs étaient démotivés. Mécontents de la variation des prix en leur défaveur. Certains avaient même remplacé leurs plantations de café avec d’autres cultures qu’ils jugeaient plus importantes.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.